Publié le

Bastia, ville baroque et culturelle, est une station littorale dynamique située dans le territoire de la collectivité de Corse. Avec près de 45000 habitants, Bastia est la deuxième commune la plus peuplée de Corse après Ajaccio.
En 2018, la ville de Bastia a choisi le logiciel MGDIS – Gestion des financements afin de pouvoir optimiser la gestion de ses demandes de subventions. Madame Ferrandi, Directrice des cofinancements, nous offre son retour d’expérience sur l’utilisation de ce logiciel.

Pourquoi la ville de Bastia avait besoin d’une solution du type Gestion des Financements ?

Comme nous l’explique Anne Ferrandi, Directrice des cofinancements à la mairie de Bastia, initialement les financements étaient gérés par deux services. D’un côté le groupe de cofinancements responsable de la recherche des subventions, de l’autre le service des finances, en charge de la perception des recettes.

L’idée était d’avoir une vision globale des subventions et il était nécessaire de mettre en place un outil de travail commun qui centralise l’ensemble des dossiers de subventions. C’est pour cela que Bastia cherchait une solution logicielle plus efficace que les fichiers Excel qui n’étaient pas suffisants pour renseigner l’ensemble des informations liées à un dossier de financements.

Pourquoi Bastia a choisi MGDIS ?

Suite à une démonstration à distance, le choix de la ville de Bastia s’est porté sur le logiciel MGDIS – Gestion des financements. Un collaborateur MGDIS s’est rendu sur place afin de réaliser la mise en œuvre du logiciel, et former les agents de la Direction des financements pour qu’ils s’approprient l’ensemble des fonctionnalités proposées.

MGDIS a su accompagner Bastia dans la création de tableaux de bord spécifiques à la collectivité.

Quels changements percevez-vous depuis l’acquisition de MGDIS Gestion des financements ?

Le logiciel MGDIS – Gestion des financements permet à la ville de Bastia de centraliser l’ensemble des demandes de subventions. Cela nous a permis de mettre en commun et partager l’intégralité des données relatives à chaque dossier de financement. Dorénavant, nous pouvons créer des tableaux, extraire des statistiques et avoir une vision globale sur un dossier de financement ou sur un financeur.

Conjointement à la mise en place du logiciel, une réorganisation des services a été initiée et a abouti à la création de la direction des cofinancements composée de 4 personnes. Ce service est désormais chargé de l’ensemble des subventions au lieu de deux services auparavant qui géraient de façon scindée un dossier de financements. Maintenant, c’est une seule et même direction qui assure la gestion des dossiers de subventions du début à la fin, avec un renfort de personnel et de gestion jusqu’à la perception des recettes.

Selon Madame Ferrandi, le processus de perception des financements a été largement amélioré car il a permis d’anticiper les demandes de versements et de mettre en place une prospective sur les versements à venir, pour une gestion de la trésorerie optimisée.