Publié le

Communiqué de Presse – 12/11/2018 – Le 15 octobre, le Commissariat général à égalité des territoires (CGET) a ouvert la nouvelle plateforme collaborative DAUPHIN pour simplifier la cogestion de la politique de la ville. Le CGET renouvelle ainsi sa confiance à MGDIS, en lui confiant la réalisation d’un outil innovant en matière de dématérialisation et simplification des démarches administratives pour les différents acteurs impliqués dans les actions des contrats de ville.

Le CGET, acteur majeur dans la réforme de la politique de la ville

Placé sous l’autorité de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, le CGET est chargé de concevoir et de mettre en œuvre les politiques publiques en faveur de la cohésion des territoires et d’en assurer le suivi et la coordination interministérielle.

Le CGET se positionne comme facilitateur des solidarités territoriales en faveur des quartiers prioritaires en mettant à disposition des collectivités les outils de dialogue et de simplification des processus liés aux subventionnements des initiatives associatives.

En 2017, près de 25 000 actions et 10 400 porteurs de projets ont bénéficié du financement des crédits de la politique de la ville pour un montant total de 243 millions d’euros. Parmi ces bénéficiaires, 8 200 étaient des associations de proximité. Afin de simplifier les procédures administratives et faciliter ainsi la réalisation des projets portés par ces associations, le CGET a décidé de mettre en place une nouvelle plateforme pour dématérialiser les dossiers de demandes de subventions et leurs arbitrages collaboratifs.

L’article 31 de la loi n° 2018-727 du 10/08/2018 pour un Etat au service d’une société de confiance (ESSOC), prévoit à titre expérimental pour une durée de trois ans, la mise en place d’un guichet unique pour permettre une instruction et une programmation partagées, suivies et coordonnées par un référent unique.

Un nouveau portail, signé MGDIS, pour moderniser le suivi opérationnel de la politique de la ville

En 2017, le CGET a renouvelé sa confiance à MGDIS afin de développer la plateforme collaborative DAUPHIN pour dématérialiser les dossiers de demandes de subventions aux associations financées par la politique de la ville. Depuis 2009, la collaboration entre les deux acteurs a permis la mise en place de GISPRO (backoffice pour l’instruction des demandes de subventions) et de deux portails ADDEL et APPEL, destinés aux associations et aux partenaires financeurs dans le cadre de la politique de la ville.

Entièrement dématérialisé, plus simple et plus rapide, le nouveau portail se substituera aux outils de dépôt en ligne des dossiers de demandes de subvention. Il permet de simplifier le dépôt et le suivi des demandes en permettant la co-instruction et la dématérialisation du tour de table financier, et de sécuriser la programmation des projets par les financeurs.

Deux espaces pour une gouvernance efficiente et collaborative de la politique de la ville

La nouvelle plateforme donne accès à deux espaces « Usagers » et « Agents » qui permettent de simplifier les démarches et accélérer les délais.

L’espace Usagers a été conçu pour simplifier le dépôt en ligne des demandes de subventions. Entièrement dématérialisé et conforme au CERFA 12156*05, il offre au porteur de projet le bénéfice de déposer un seul dossier pour tous les partenaires signataires du contrat de ville.

L’espace Agent, quant à lui, est destiné à la co-instruction des demandes de subventions. Il permettra notamment de dématérialiser le « tour de table financier », de prendre en charge une demande de subvention de bout en bout (recevabilité, échanges avec les porteurs, avis, programmation des demandes, …).

MGDIS est fière d’avoir participé à la réalisation de ce projet d’envergure dont la première phase a été menée à terme en seulement 8 mois. Avec un focus particulier sur une gestion de projet en mode agile, en privilégiant l’écoute, les échanges et l’analyse des usages, nous avons apporté toute notre expertise pour répondre aux exigences de modernisation et de simplification des échanges entre tous les acteurs concernés par la politique de la ville.

Categories: Actualité MGDIS