Région iles de France IDF aides aux loyers pour la relance des commerces

La Région Ile-de-France utilise MGDIS Portail des Aides pour déployer le dispositif d’aide au loyer pour les commerces touchés par des fermetures administratives

Mise en place le 22 janvier, cette aide au loyer exceptionnelle de 1 000 euros est notamment ouverte aux commerces, services de proximités, artisans, bars, cafés et restaurants Franciliens qui ont fait l’objet d’une fermeture administrative au mois de novembre due aux mesures sanitaires.

Une nouvelle aide dans le cadre du plan de relance des commerces franciliens touchés par la crise sanitaire du COVID-19

Maillons essentiels de la vie quotidienne des Franciliens, les commerces, bars, cafésrestaurants et artisans ont de nouveau été durement touchés durant le confinement décidé à la fin octobre 2020. Surtout les plus petites de ces entreprises non-propriétaires de leurs locaux qui ont souvent dû s’acquitter de leur loyer.

Pour les aider à poursuivre leur activité, la Région Ile-de-France leur apporte son soutien, dans le cadre de son plan de relance pour les commerces, cafés, bars et restaurants, à travers une subvention exceptionnelle forfaitaire de 1 000 euros. 

Cette aide exceptionnelle est destinée aux sociétés ou aux indépendants franciliens de moins de 10 salariés, dont le chiffre d’affaires est inférieur ou égal à 2 millions d’euros. 

Entretien avec Cyril RENVOISE, Chef de mission modernisation financière - Pôle Finances Conseil Régional Ile-de-France

Pouvez-vous nous décrire en quelques mots la manière dont vous avez déployé grâce au portail conçu par MGDIS le dernier dispositif d’aides aux commerces franciliens touchés par la crise sanitaire ?

Après l’annonce Valérie PECRESSE, Présidente de la Région Ile-de-France, fin 2020 d’une nouvelle aide aux loyers, nous avons travaillé avec mon équipe sur la mise en œuvre de la plateforme sur laquelle ce nouveau dispositif d’aide allait être déployé. 

Etant donné le caractère d’urgence de cette aide, la plateforme devait pouvoir supporter un nombre élevé de demandes et en même temps être très facile d’utilisation. Ces premières exigences nous ont amené à privilégier la plateforme d’aides d’urgence mise en place pour répondre à la crise grâce au Portail des Aides au printemps 2020 afin de venir en aide notamment aux professionnels de santé. Il s’agit en quelque sorte d’un « clone » du portail Mes Démarches créé par MGDIS qui a permis depuis sa mise en œuvre le déploiement de plus de 250 dispositifs. 

Quelle est la raison pour laquelle vous avez privilégié le déploiement depuis une plateforme dédiée aux aides COVID-19 ?

L’avantage c’esqu’il s’agit d’une base complètement dédiée à ce type de demandes. Cela nous a permis en plus de faire un habillage spécifique avec l’aide de MGDIS pour personnaliser certains thèmes. Notre rôle en interne a été d’aider le service à construire le formulaire de demande. Et nous avons fait au plus simple, car on était dans le standard de la plateforme. 

Avez-vous eu à gérer des aspects particuliers liés à ce nouveau dispositif d’aide ?

” Nous nous attendions à avoir un gros volume d’aides à traiter et pour cela, la Région Ile-de-France devait être en mesure d’assurer un pic de charge pendant la durée de ce dispositif. La décision a donc été prise de déléguer l’instruction des dossiers de demande d’aide.  

Ce dispositif comporte également un paiement délégué réalisé par l’Agence de Service et de Paiement (ASP). On a donc fait en sorte d’ouvrir l’espace agent au tiers délégué qui allait instruire les dossiers. Grâce à l’interface intuitive du Portail des Aides, les instructeurs ont pu être formés très rapidement et pris en main l’outil dans la foulée. Le premier fichier de paiement a été envoyé à l’ASP 4 jours après le déploiement du téléservice.  

Le dispositif est donc assez spécifique sur le plan de la traitement de la donnée : on utilise une base dédiée, un délégataire pour l’instruction et un autre pour le paiement. 

Enfin, une autre particularité de ce dispositif est liée au fait que nous faisons appel au Centre Relation Usagers de MGDIS qui est chargé de l’assistance aux utilisateurs de la plateforme d’aide. 

Un mois après l’ouverture du dispositif, le Portail des Aides a enregistré :

  • 8 681 dossiers transmis,
  • 4 665 dossiers pris en charge,
  • 475 demandes d’assistance assurées par le Centre de Relation Usagers de MGDIS.  
Région iles de France IDF aides aux loyers pour la relance des commerces